La formation

Une fois admis au concours, vous suivez une formation de 6 mois, rémunérée environ 1460 euros net mensuel (hors primes de stage), dispensée à l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire située à Agen (Lot-et-Garonne). Vous êtes logé sur un campus organisé en 3 villages. Adaptée et professionnelle, la formation alterne périodes de stages et périodes de scolarité. Cette dernière comprend des enseignements théoriques et pratiques basés sur des mises en situation. L’acquisition des compétences fait l’objet d’une évaluation continue.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 1

    Selon vous, combien de personnels de surveillance exercent ce métier en France ?

    • A/10 000.
    • B/17 000.
    • C/27 000.
    La bonne réponse est C/. En France ce sont plus de 35 000 agents, dont plus de 27 000 personnels de surveillance, qui prennent en charge 250 000 personnes placées sous main de justice.
    La bonne réponse est C/. En France ce sont plus de 35 000 agents, dont plus de 27 000 personnels de surveillance, qui prennent en charge 250 000 personnes placées sous main de justice.
    Bonne réponse ! En France ce sont plus de 35 000 agents, dont plus de 27 000 personnels de surveillance, qui prennent en charge 250 000 personnes placées sous main de justice.
  • 2

    Selon vous, le personnel pénitentiaire en France, c’est :

    • A/La 3ème force de sécurité de France.
    • B/La 4ème force de sécurité de France.
    • C/La 5ème force de sécurité de France.
    Bonne réponse ! Exercer le métier de surveillant pénitentiaire, c’est rejoindre la 3ème force de sécurité en France. Un métier indispensable pour assurer la protection des citoyens.
    La bonne réponse est A/ . Exercer le métier de surveillant pénitentiaire, c’est rejoindre la 3ème force de sécurité en France. Un métier indispensable pour assurer la protection des citoyens.
    La bonne réponse est A/ . Exercer le métier de surveillant pénitentiaire, c’est rejoindre la 3ème force de sécurité en France. Un métier indispensable pour assurer la protection des citoyens.
  • 3

    Parmi ces qualités, quelles sont, selon vous, celles qui sont essentielles à l’exercice du métier de surveillant pénitentiaire ?

    • A/L’empathie et le perfectionnisme.
    • B/L’autorité, le respect et l’écoute.
    • C/La franchise et la tolérance.
    La bonne réponse est B/. Tout comme la vigilance et l’impartialité, l’autorité, le respect et l’écoute sont des qualités primordiales pour exercer ce métier.
    Bonne réponse !
    Tout comme la vigilance et l’impartialité, l’autorité, le respect et l’écoute sont des qualités primordiales pour exercer ce métier.
    La bonne réponse est B/. Tout comme la vigilance et l’impartialité, l’autorité, le respect et l’écoute sont des qualités primordiales pour exercer ce métier.
  • 4

    Des conditions sont à respecter pour pouvoir passer le concours. Selon vous, par exemple, quel âge faut-il avoir ?

    • A/18 ans minimum.
    • B/20 à 45 ans.
    • C/19 à 42 ans.
    La bonne réponse est C/. Il faut en effet avoir entre 19 et 42 ans (au 1er janvier de l’année du concours) pour pouvoir passer le concours. La limite d'âge de 42 ans peut être repoussée sous certaines conditions. Pour les connaître, consultez la FAQ.
    La bonne réponse est C/. Il faut en effet avoir entre 19 et 42 ans (au 1er janvier de l’année du concours) pour pouvoir passer le concours. La limite d'âge de 42 ans peut être repoussée sous certaines conditions. Pour les connaître, consultez la FAQ.
    Bonne réponse ! Il faut en effet avoir entre 19 et 42 ans (au 1er janvier de l’année du concours) pour pouvoir passer le concours. La limite d'âge de 42 ans peut être repoussée sous certaines conditions. Pour les connaître, consultez la FAQ.
  • 5

    Le concours d’accès au métier de surveillant pénitentiaire prévoit plusieurs épreuves. Lesquelles ?

    • A/Écrite, orale et sportive.
    • B/Orale et sportive.
    • C/Écrite et orale.
    Bonne réponse ! Le concours prévoit ces 3 épreuves. Une bonne condition physique est nécessaire pour exercer ce métier. Vous pourrez être amené à travailler de jour comme de nuit.
    La bonne réponse est A/. Pour le concours, vous devez d’abord passer une épreuve écrite (QCM et compte rendu d’incident). Si vous réussissez cette étape, vous passerez alors les autres épreuves.
    La bonne réponse est A/. Pour le concours, vous passerez aussi une épreuve sportive (vitesse, demi-fond et lancer de poids). Une note inférieure à 5 à l’écrit, à l’oral ou en sport est éliminatoire.
  • 6

    Vous ouvrez la porte d’une cellule, la personne détenue se plaint de douleurs et d’insomnies, que faites-vous ?

    • A/Vous accompagnez directement la personne détenue à l’infirmerie.
    • B/Vous entrez dans la cellule et engagez la conversation pour comprendre l’état de la personne détenue.
    • C/Vous rassurez la personne détenue et informez immédiatement le service médical.
    La bonne réponse est C/ . La santé des personnes détenues est assurée par le personnel médical. En tant qu’interlocuteur principal de la personne détenue, vous devez veiller à l’information de l’équipe médicale.
    La bonne réponse est C/ . La santé des personnes détenues est assurée par le personnel médical. En tant qu’interlocuteur principal de la personne détenue, vous devez veiller à l’information de l’équipe médicale.
    Bonne réponse ! La santé des personnes détenues est assurée par le personnel médical. En tant qu’interlocuteur principal de la personne détenue, vous devez veiller à l’information de l’équipe médicale.

 

Au cours de votre carrière, et ce dès la première année, vous êtes amené à vous former sur des missions très variées et enrichissantes, ce qui vous permettra de développer vos compétences tant sur le plan professionnel que personnel. Vous pourrez aussi accéder à des fonctions spécifiques telles que membre d’une équipe régionale d’intervention et de sécurité (ERIS), agent d’escorte, formateur ou moniteur de sport.